Les Bateaux Ivres
Le site des petits navires de Didier J.

 

"Moi dont les Monitors et les voiliers des Hanses
N'auraient pas repêché la carcasse ivre d'eau"

Le Bateau Ivre, Arthur Rimbaud

 

Agassiz : la présentation du projet

(Ce navire qui, à l'échelle 1 se déplaçait à l'aide d'un moteur à vapeur à triple expansion, a été ici reproduit avec un moteur électrique. Aujourd'hui exception à ma règle d'une motorisation à vapeur vive, qui sait si je ne le reprendrai pas demain pour lui donner une nouvelle vie avec un moteur à vapeur ?)

***

Comment nait l'envie d'un navire ?

Par la lecture des petits formats qui ont bercé mon enfance

 

Combien de fois n'ai-je porté, pour revivre ces histoires, la casquette du capitaine de cette corvette chasseur de sous-marins ?

L'avantage de ce genre de navire est qu'il peut se décliner en de nombreuses versions puisqu'il fut le modèle le plus produit de la seconde guerre mondiale. Peut-être le tranformerai-je un jour en "Aconit", un navire battant pavillon des Forces Françaises Navales Libres ?

J'avoue toutefois avoir une faiblesse pour ce navire canadien qui, plus que guerrier, s'illustra comme sauveteur de nombreux naufragés.

L'Agassiz dans sa boîte tel qu'il me fut livré de Grande-Bretagne

L'Agassiz dans sa nouvelle caisse pour un transport vers d'autres rivages. Vous le trouvez un peu trop "plastoc clinquant ?" Moi-aussi. Patience, j'entends bien le revêtir de la patine du temps, ce que je nomme, par référence à l'être humain, son vieillissement.

Tel qu'il est livré ce navire ne peut naviguer. Je l'aménage de toute lescomposants RC nécessaires : récepteur, détecteur d'entrée d'eau, failsafe, batteries, sans compter 1 kg 200 g de plomb pour sa stabilité.

La description de mes transformations et aménagements sur ce navire sont reprises dans le numéro 637 de la revue MRB (Mai-Juin 2018)